Les tests d'intelligence, un outil insuffisant ? Partie 2

Les tests WISC

Les tests WISC (échelles de Wechsler), préconisés pour évaluer le fonctionnement intellectuel de l' enfant et de l' adolescent, sont largement hégémoniques, au plan national et international. Ils permettent de  diagnostiquer les troubles DYS, TDA/H, les troubles cognitifs, les hauts potentiels. La dernière version, le WISC-V, rendue disponible en France en 2016, intègre les nouvelles données en neurosciences, et le modèle contemporain du fonctionnement cognitif, en évaluant plus finement les forces et les fragilités du sujet. Il est également moins long à passer.

Le WISC-V évalue 5  indices principaux (les grandes fonctions cognitives) :

  •  la compréhension verbale
  • le champ visuospatial
  • le raisonnement fluide
  • la mémoire de travail
  • la vitesse de traitement
  • 5 autres indices complémentaires

 

Le WISC-V est constitué de 15 parties. Il permet de résoudre des difficultés apparues avec les versions précédentes dans l'interprétation des écarts

d 'échelles, en ce qui concerne les intelligences hétérogènes.

 

 

 

Les indices positionnent les sujets  par rapport à la population d'étalonnage
Les indices positionnent les sujets par rapport à la population d'étalonnage
Derrière le test, l' humain, avec toute sa complexité
Derrière le test, l' humain, avec toute sa complexité

Le niveau de QI : nécessaire, mais pas suffisant

Le test de QI est un outil qui a prouvé sa validité, néanmoins, de nombreuses études tendent à démontrer que ce n' est pas uniquement l' excellence intellectuelle qui amène à une brillante réussite.

 

Aux USA, la grande majorité des états a arrêté d'utiliser les tests de QI comme norme unique mais prennent en compte d'autres critères : aptitude, leadership, motivation (efforts, détermination), créativité, esprit critique  et   intelligence émotionnelle (intra et interpersonnelle).

 

La motivation intrinsèque (celle qui ne dépend que de nous et nos de validations intérieures) parait un élément fondamental dans les facteurs de réussite, et indépendant du niveau des dons que nous possédons.

"La récompense est en nous, et en nous seul, de la façon la plus authentique.."

 

Adele et Allen Godfried,  chercheurs américains en psychologie, ont conduit  à partir de 1970 une grosse étude pendant  40 ans, en suivant 130 enfants depuis leur naissance, jusqu' à leur 40 ans.

Cette étude a mis en évidence, pour ces 130 personnes, que  le succès peut dépendre de facteurs externes au QI, et par-dessus tout, du désir d'apprendre.

Les motivés, les surdoués et  les surdoués motivés ne s'inscrivent pas  dans les grilles d'évaluation de la même façon. C'est à leur évolution personnelle et professionnelle que cette étude s'est attachée. Et en examinant les résultat de cette étude portant sur les réussites des participants, il apparait que :

un  QI moyen-supérieur est nécessaire, mais pas suffisant.

Et un  QI non exceptionnel peut également permettre de réussir brillamment , s'il est étayé par des caractéristiques particulières, dont la motivation.

 

L' étude de Dean Keith Simonton et Anna Song de 2014 sur les génies des sciences ou des arts,  avec des calculs faits à partir de diverses données biographiques sur leur développement intellectuel, a montré  que des génies tels que Rembrandt, Copernic, Jean-Jacques Rousseau , entre autres, n' atteignaient pas le score des surdoués (score supérieur à130) requis aujourd'hui pour intégrer le très select club MENSA, réservés aux plus hauts QI de la planète. 

Le résultat de cette étude met en évidence qu' à partir d'un certain seuil de QI ( 120), c'est la personnalité, et particulièrement la créativité, qui fait la différence.

Source : "Sciences et Avenir" N°815, 12/2014

 

L' épigénétique, science qui vient bouleverser ce que nous pensions savoir de la génétique, nous apprend que selon la façon dont nous

naviguons à travers les circonstances de notre vie, par notre environnement, notre hygiène de vie, et le contrôle de nos émotions -  surtout de notre stress-.  L' expression de notre capital génétique peut se trouver modifiée  : être minorée , ce qui est excellent si ces gènes sont porteurs de maladies ou de faiblesses, ou au contraire,  s'exprimer librement , ce qui est très positif en ce qui concerne nos forces et nos talents. Ceci est une découverte très libératrice qui vient contrebalancer un déterminisme  rigide que nous pensions imposé par l'héritage génétique.

 

 

Les intelligences multiples : ces facilités que certains ont dans des domaines spécifiques devraient être prise en compte dans l'évolution de l' enseignement en France .

" Assises des maternelles, Avril 2018"

Boris Cyrulnick, le chercheur psychiatre qui pilote le projet déclare qu'une part sera faite à des approches différentes,  toujours dans le but de développer, au final, les savoirs nécessaires à l' individu pour s'intégrer dans la société et réussir son projet. Cela devrait permettre aux enfants qui se ne se retrouvent pas aujourd'hui  dans le cadre de l' Éducation Nationale de s'y sentir plus à l' aise, sans avoir la nécessité de partir dans des établissements privés, avec tous les désavantages ou difficultés que cela peut comporter.

Que pouvons-nous faire ?

La stratégie la plus importante que les parents peuvent adopter , c'est d'aider l' enfant  à développer sa confiance en soi, ainsi que sa curiosité.

 

Différentes méthodes et idées pour s'engager dans cette direction sont détaillées dans diverses approches éducationnelles, ainsi que dans les méthodes de psychologie positive.. Des chercheurs comme  Catherine Guéguen, mais aussi Martin Seligman, Christophe André, Boris Cyrulnik ont écrit des ouvrages riches et plein de ressources  sur ces thèmes.

 

La curiosité va les pousser à explorer divers champs qui se présentent à eux, ce qui va ouvrir les possibles, et la confiance en eux va leur permettre de ne pas se sentir inhibé, et de pouvoir rebondir après un échec, de rester motivé. C'est la base.

 

L' intelligence émotionnelle (ce que je ressens et ce que les autres ressentent) fait également partie des compétences qui vont être de plus en plus nécessaires à un accomplissement, tant professionnel que personnel, dans le monde d'aujourd'hui où la collaboration et le réseau sont importants.

 

Explication intelligence émotionnelle :

https://www.youtube.com/watch?v=5R7TM4qgorg

 

Le "Forum Économique Mondial" vient de livrer son rapport sur les perspectives  d'emploi et compétences qui vont être nécessaires dans les années à venir,  ("Global Human Capital rapport 2017"). On note :, en projection pour 2020 :

  • Capacité à résoudre des problèmes complexes
  • Pensée critique
  • Créativité
  • Capacité managériale
  • Collaboration et coordination avec l' autre
  • Intelligence émotionnelle

Pour les premières listées par ordre d’importance, liste qui évolue au fil de nos modifications sociétales et économiques.

 Liens Forum :

 bit.ly/2KYecWl

https://www.weforum.org/reports/the-global-human-capital-report-2017

 

 La créativité , qui apparaissait en 10 ème position dans le classement des compétences souhaitables, se trouve maintenant en 3 ème place.

 

Tout ceci pour attirer votre attention sur les aptitudes ou comportements  que nous pouvons favoriser ou promouvoir, dans l' éducation de nos enfants, et qui peuvent apparaitre hors  standardisation  et qui pourtant sont porteuses pour eux de promesses de réalisation , de succès, et de bonheur.

 

Ne réduisons pas nos enfants et nous même à des résultats de test, la réalité est plus complexe, et n'oublions pas que l' extrême plasticité de notre cerveau nous permet de construire de nouvelles connections neuronales , de nouveaux comportements à tout âge.

 

Pour creuser davantage :

Bibliographie

  •  "L'intelligence émotionnelle", Daniel Goleman, Ed J'ai Lu, 2014
  • "The mesurement of Adult Inteligence", David Weschler;, 1939
  • Wescler Intelligence Scale for children, 1939
  • Les formes de l' Intelligence, Howard Gardner, Ed Odile Jacob, 2010
  • A l'école des intelligences multiples, Bruno Hourst, Ed Librairies Eyrolles, 2009
  • La philosophie scientifique d'Alfred Binet, Revue d'histoire de sciences, 2009
  • Les intelligences de l' enfant, Revue Sciences Humaines, 2018
  • WISC-IV, une mesure des manifestations de l' intelligence chez l' enfant, Eric-Turon Largot, 2015
  • Dialogue sur la nature humaine, Boris Cyrulnick et Edgar Morin; Ed L' Aube, 2015